Fiat Chrysler RAPPELLE Plus 1 Million de camions de ramassage Ram défectueux grâce au logiciel


La direction de Chrysler Fiat a décidé de rappeler plus d'un million de camions pick-up Ram due à un logiciel défectueux. L'annonce a été faite vendredi et mise à jour corrective sur le logiciel défectueux commencera par la fin de Juin. Il sera gratuit pour tous les véhicules concernés.

Le constructeur automobile Auburn Hills a révélé que lorsqu'un grand coup est affectée sur la face inférieure de la tête de lecture Ram, ses modules informatiques est dupé en pensant qu'un capteur a cessé de travailler, désactivant ainsi les coussins gonflables latéraux et les ceintures de sécurité. Ce défaut a conduit à deux accidents, deux blessés et un mort. Mise hors tension du véhicule, puis la remettre sous tension corrige cependant l'erreur de logiciel jusqu'à ce qu'il se produit à nouveau.

Environ un million de camions pick-up Ram seront rappelés aux États-Unis seul et 216,007 d'autres au Canada. Un autre 21,668 seront rappelés au Mexique puis 21,530 des marchés mondiaux. Les véhicules pick-up Ram affectés par ce rappel sont en cours Ram 1500 et 2500 de 2013 à 2016 modèle et Ram 3500 de 2014 à 2016 des modèles.

A partir de la fin de Juin, les clients concernés seront contactés et informés du moment où leurs propres véhicules pourraient venir pour la mise à jour du logiciel. Ce module informatique reprogrammation est nécessaire car il activerait le déploiement instantané des airbags latéraux et des ceintures de sécurité en cas de choc.

« Prétensionneurs réduire le jeu ceintures de sécurité lors de chocs, réduisant ainsi le mouvement en avant de la tête et du torse de l'occupant,» Fiat Chrysler a révélé. Dans le cas où le logiciel ne, un voyant est allumé sur le tableau de bord, incitant les défaillances des deux airbags et ceintures de sécurité.

Le constructeur automobile a fait volontairement ce rappel compte tenu du fait que l'Administration National Highway Traffic Safety (NHTSA) condamnés à une amende $105 millions en 2015 pour avoir omis de signaler des problèmes techniques identifiés avec 11 millions de véhicules. Et il y avait une autre $70 amende pour ne pas informer la NHTSA sur les demandes de garantie, les plaintes des consommateurs et les accidents liés à des problèmes de véhicules.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *